Faites vous dépanner, pas arnaquer.
Je reviens souvent sur ce sujet car les recours sont compliqués.

Ces dernières semaines, la police a constaté une recrudescence de cas de vols à l’astuce de type « fausse qualité » en habitation et au préjudice de personnes âgées. Les voleurs se font notamment passer pour des plombiers, des policiers, des employés de régie ou encore des assistantes sociales. Les scénarios les plus souvent utilisés par les auteurs sont les suivants.

Modus 1

Un premier individu se présente au domicile de sa future victime en se faisant passer pour un employé de la régie ou pour un plombier. Il prétexte ensuite de devoir contrôler les robinets de l’appartement, en demandant au locataire de ne pas quitter la salle de bain ou la cuisine avant qu’il lui en ait donné l’autorisation. Pendant que le locataire laisse couler l’eau, le délinquant cherche les endroits où sont dissimulés les bijoux et l’argent et les dérobe avant de quitter les lieux.

Au terme de plusieurs minutes, le/la locataire n’ayant aucune nouvelle du « plombier », sort de la salle de bain ou de la cuisine et s’aperçoit alors qu’une partie de l’appartement a été fouillée et constate ensuite le vol de ses biens.

Modus 2

Même manière de procéder en envoyant chez les gens d’abord un faux plombier, puis un faux policier qui explique que le plombier est un voleur. Le faux policier demande alors à la locataire de contrôler s’il/si elle possède toujours ses bijoux et son argent. Ainsi, le faux policier visualise les endroits où se trouvent les valeurs de sa victime et les dérobent en usant de certains subterfuges.

Il semble plus que probable que dans plusieurs cas, les futures victimes ont été suivies alors qu’elles rentraient à leur domicile après avoir fait leurs courses.

Il est à noter que la police judiciaire a également observé plusieurs cas dont l’auteur est une femme ou un duo de femmes, se présentant comme assistantes sociales.

Presque tous les cas ont été commis durant la journée, principalement entre 10h00 et 15h00 environ.

La police conseille de …

ne pas laisser entrer un inconnu chez soi lorsqu’il y a un doute sur son identité;
contrôler auprès de la régie si une intervention quelconque est effectivement prévue dans l’immeuble;
ne pas ouvrir la porte à une personne s’annonçant être de la police, mais demander le numéro matricule ou à voir la carte de police et vérifier auprès du 117.
ne pas hésiter à appeler la police en composant le 117 en cas de doute persistant;

Si une personne a été victime de ces agissements, elle doit …

composer le 117 en cas d’urgence (auteurs sur place ou venant de quitter les lieux);
ne pas manipuler les objets touchés par les voleurs, afin de préserver d’éventuelles traces laissées par les malfrats;
déposer plainte au poste de police le plus proche;

Source du 5 Février 2014

https://www.geneve.ch/police/communiques/divers/welcome.asp?comId=2383